L'alimentation pendant la grossesse

Une alimentation saine est primordiale pour le bon développement du bébé mais aussi pour le confort et la santé de la maman. Elle permettrait ainsi de moins souffrir de certains maux de grossesse (notamment du diabète gestationnel) et permettre un meilleur déroulement de la grossesse.

Adopter une alimentation hypotoxique

Durant la grossesse, le placenta va filtrer le sang maternel mais de nombreuses substances passent et peuvent perturber le développement et la croissance du bébé.

Il faut donc privilégier :

– Une alimentation biologique (ou d’agriculture raisonnée) et de saison

– Une alimentation non transformée et non raffinée

– Une cuisson douce pour préserver les vitamines et minéraux

– Une eau faiblement minéralisée car l’activité des reins est augmentée. Il est important de veiller à ne pas les fatiguer davantage.

Alimentation grossesse

Alimentation pendant la grossesse

Apporter les éléments nutritifs nécessaires dans votre assiette:

– Protéines de qualité, en alternant celles d’origines animales et végétales

– Apporter des acides gras monoinsaturés et polyinsaturés essentiels au bon déroulement de la grossesse et à la santé du bébé (oméga 9, oméga 3)

– Apporter des glucides mais en limitant les aliments à index glycémique haut (produits sucrés, pain blanc, pâtes blanches, produits industriels…)

Tous les micronutriments sont essentiels à la santé, mais certains ont un rôle prioritaire pendant la grossesse (pour la maman et pour le bébé):

– Le Magnésium. Comme nous ne le stockons pas, il est essentiel de veiller à ses apports quotidiens dans l’assiette.

– La vItamine B9, c’est la vitamine que votre gynécologue vous prescrit quand vous annoncez votre désir de grossesse. On la trouve notamment dans les légumes à feuilles vertes comme les épinards, les choux,  les salades

– Le Fer: au deuxième trimestre les besoins en fer chez la femme enceinte augmentent

– Le Zinc, qui prévient notamment le retard de croissance

– Le calcium qu’on ne trouve pas uniquement dans les produits laitiers

– L’iode, notamment pour soutenir votre thyroïde pendant la grossesse

Pendant la grossesse, afin d’éviter le risque de la toxoplasmose et de la listériose, certains aliments sont déconseillés, voir interdits (ex: poissons et coquillages crus, viandes crues, charcuteries, fromages au lait cru, graines germées…) Je vous invite à en parler avec votre médecin

Si vous souhaitez un accompagnement personnalisé (en complément de votre suivi médical), des conseils pour soulager vos maux de grossesse, n’hésitez pas à me contacter. Avec des conseils nutritionnels personnalisés, des conseils d’hygiène de vie, ainsi que des outils pour équilibrer vos émotions, l’objectif du naturopathe est d’aider la future maman à vivre la grossesse dans les meilleurs conditions possibles. Le suivi en naturopathie ne se substitue pas à un avis médical. Les conseils naturopathiques de cet article ne se substituent en aucun cas à une consultation médical et/ou des traitements médicaux.